AVEBIOM propose de célébrer la 14e édition d'EXPOBIOMASA au cours de la deuxième semaine de mai 2023 dans le but de favoriser la participation et la fréquentation du plus grand nombre possible de professionnels intéressés par le secteur.

AVEBIOM propose d'organiser la 14ème édition de EXPOBIOMASA au cours de la deuxième semaine de mai 2023 dans le but de favoriser la participation et l'assistance du plus grand nombre possible de professionnels intéressés par le secteur.

Jorge Herrero, directeur d'Expobiomasa, motive la décision: « jusqu'à présent nous avons tenu l'événement à l'automne, avec la campagne « au top » ; cela, qui au cours des premières années était un choc de communication qui a réussi à augmenter les ventes de poêles et de granulés, a maintenant changé avec la maturité atteinte par le marché.

Et c'est qu'aujourd'hui, compte tenu de l'augmentation des ventes d'équipements, de la raréfaction de certains composants et d'une meilleure gestion des informations par les clients, le secteur est obligé d'anticiper à la fois la planification des usines et les contrats d'approvisionnement.                                                                                                                              

« Avec le changement de dates, nous entendons aider nos exposants à mieux planifier la production de leurs usines pour la saison et à mieux gérer leurs stocks de distribution. De cette façon, ils pourront garantir aux consommateurs le meilleur service », Forgeron explique.

Restaurez la confiance

Expobiomasa sera le plus grand événement exclusif du secteur en 2023, non seulement en Espagne et au Portugal, mais dans toute l'Europe. AVEBIOM espère regagner la confiance des entreprises et des professionnels absents de la dernière édition préoccupés par la situation sanitaire du moment.

Grâce au rigoureux protocole de sécurité mis en place par l'organisation et à son excellent suivi par les 327 entreprises exposantes et les 7.480 25 professionnels de XNUMX pays qui ont participé à la dernière édition, Expobiomasa est devenu le meilleur endroit possible pour se recontacter personnellement et faire face à face à plus de professionnels en trois jours qu'en une année entière de visites commerciales.

Un événement qui contribue à améliorer la planification du secteur

L'avancement des dates du salon aidera les clients et les fournisseurs à connaître la situation réelle et les tendances du marché avec du recul et du temps pour mieux préparer la campagne. Il est prévisible que la demande d'équipements biomasse augmentera compte tenu de la situation extraordinaire actuelle du marché de l'énergie, avec les prix du gaz fossile, du mazout et, surtout, de l'électricité en hausse continue et les problèmes d'approvisionnement en carburant qui se font sentir dans toute l'Europe . 

Sur proposition d'une majorité d'exposants et de membres d'AVEBIOM, l'Association espagnole de la biomasse a décidé d'organiser la prochaine édition d'Expobiomasa au printemps 2023, s'adaptant ainsi aux rythmes actuels de fabrication et d'installation d'équipements et devenant le plus grand événement exclusif de l'industrie en Europe de l'année.

La biomasse peut être revendiquée aujourd'hui plus que jamais comme une source d'énergie renouvelable, efficace, hautement rentable, gérable et surtout propre.

Nous vous attendons tous à nouveau du 9 au 11 mai 2023 à Valladolid !

www.expobiomasa.com

Le broyeur horizontal est un équipement très productif, capable de traiter une grande variété de matériaux : branches, bûches, matières organiques, palettes et bien d'autres. La productivité de la machine dépend aussi de son entretien.

Le concasseur horizontal est un équipement très productif, capable de traiter une grande variété de matériaux : branches, troncs, matières organiques, palettes et bien d'autres.. La productivité de la machine dépend aussi de son entretien.

  1. INSPECTEZ VOTRE ÉQUIPEMENT CHAQUE JOUR

Avant de commencer et après avoir terminé le travail, faites le tour de l'équipement et vérifier s'il y a des éléments anormaux, telles que les fuites hydrauliques qui pourraient causer des problèmes majeurs si elles ne sont pas réparées immédiatement, la peinture qui se détache du châssis du concasseur ou près des boulons peut être un signe de problème.

  1. ÉLIMINE LES MATIÈRES RÉSIDUELLES DU TAMBOUR ET DU SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT

Le lavage sous pression périodique ou le soufflage de la machine vous permet d'attraper de futurs problèmes qui peuvent être recouverts de débris.  Nettoyer le radiateursoufflant tous les débris des grilles d'admission d'air et autour des composants hydrauliques pour permettre à la chaleur de se dissiper.

  1. SÉPARE LE MATÉRIEL POUR RÉDUIRE LES CONTAMINANTS

Contaminants, tels que petites pièces en fer, clous ou d'autres éléments non organiques peuvent provoquer une détérioration excessive des racks ou du tambourIl est important de les retirer immédiatement. Les contaminants plus lourds atteignant le bas du tas peuvent être évités grâce à un ramassage plus précis avec un grappin rotatif. Bien secouer les déchets avant de les mettre dans le broyeur réduit la saleté et les pierres atteignant le tambour.

  1. FAIRE UNE MAINTENANCE PRÉVENTIVE RÉGULIÈREMENT

Lubrifie les vis dans la zone de concassage, la bande de chargement et de déchargement et toutes les pièces qui bougent pendant le travail du concasseur. Vérifiez souvent le niveau des fluides et des filtres et aussi que toutes les courroies soient tendues.

  1. REMPLACER LES PIÈCES USÉES SI NÉCESSAIRE

Marteaux ou couteaux, grilles, contre-lames et plaques d'usure sont les pièces qui s'usent le plus. L'utilisation de ces pièces, par exemple des marteaux, plus longtemps que recommandé peut causer des dommages beaucoup plus coûteux que le coût de remplacement. De plus, du fait du manque d'entretien de ces pièces, la productivité chute considérablement.

  1. UN BON OPÉRATEUR STABLE

Il est préférable de ne pas trop changer l'opérateur de la machine, afin de pouvoir reconnaître des changements dans le travail, par exemple, une vibration ou un bruit. La durée de vie de la machine est également souvent prolongée.

VERMEER, qui sera dans @Expobiomasa, a repensé le concasseur horizontal HG4000 ; offrant des performances puissantes. Il est équipé d'un moteur diesel CAT de 399,7 kW, d'un tambour duplex série III, d'un système d'alimentation qui s'adapte facilement à une grande variété de matériaux.

Plus d'infos: 

www.vermeerespana.es

www.woodbioenergymagazine.com

http://woodbioenergymagazine.com/vermeer-redesigns-hg4000-grinder/

ENSO a signé un accord avec GARCÍA-CARRÍÓN, le premier producteur viticole en Europe et quatrième au monde, pour la construction d'une centrale à biomasse pour l'approvisionnement thermique sous la modalité d'entreprise de services énergétiques (ESE) qui couvrira 100% de la demande

ENSO a signé avec GARCIA-CARRION, première cave en Europe et quatrième au monde, un accord pour la construction d'une centrale à biomasse pour l'approvisionnement thermique sous la modalité entreprise de services énergétiques (ESE) qui couvrira 100% de la demande thermique des processus de production de GARCÍA-CARRÍÓN dans son usine de Don Simón à Huelva.

Il impliquera la mise en service d'une centrale biomasse à la fin du premier semestre 2023. La centrale produira de l'énergie thermique renouvelable, plus de 50.000 10.000 tonnes de vapeur saturée et aura une consommation annuelle d'environ XNUMX XNUMX tonnes de biomasse. De cette façon, ENSO couvrira 100% de la demande thermique du processus industriel de cette usine grâce à l'utilisation de la biomasse totalement durable et sous le régime de Certification SURE, qui garantit le respect de toutes les exigences établies par la directive (UE) 2018/2001 sur les énergies renouvelables et le décret royal 376/2022, qui réglemente les critères de durabilité et de réduction des émissions de gaz à effet de serre des biocarburants, bioliquides et biocombustibles.

A travers le modèle de société de services énergétiques, ENSO apporte une solution qui s'adapte à votre plan de décarbonation, en remplaçant vos chaudières gaz naturel traditionnelles par des chaudières biomasse, en évitant plus de 8.000 XNUMX tonnes d'émissions de CO2 années.

ENSO et SURE ont participé à l'édition précédente d'EXPOBIOMASA

Plus d'infos: ENVIRONNEMENT DE L'INDUSTRIE

 

L'automne dernier, Salvador Escoda a lancé sa nouvelle gamme de poêles à biomasse Mundoclima®

Salvador Escoda a lancé sa nouvelle gamme de poêles à biomasse Mundoclima l'automne dernier® BIOTHERM. Cette nouvelle gamme se caractérise par son design, sa haute efficacité énergétique et sa connectivité.

Mundoclima® BIOTHERM est conforme à la réglementation ECODESIGN et offre une connectivité Wi-Fi et un contrôle par application. Il comprend des équipements de 5 kW à 16 kW et comme nouveauté, certains modèles permettent un chargement latéral ou un système à double porte.

Avec plus de 30 références, cette gamme complète l'offre de Salvador Escoda dans sa gamme d'énergies renouvelables et de durabilité. Il dispose également d'un service technique sur tout le territoire national.

Salvador Escoda a participé à Expobiomasa.

Plus d'infos:

CATALOGUE MONDIAL

TECHNOINSTALLATION

 

 

L'usine commencera à assembler un modèle étanche entièrement développé à Burgos et une autre gamme de chaudières en fonte au milieu de l'année. Bien que la marque commercialise déjà ce type de poêle en Espagne depuis des années, l'objectif est de fabriquer chaque année près de 6.000 XNUMX unités de ce modèle étanche, qui évite le contact entre l'air de la maison et la combustion, ce qui se traduit par une plus grande Sécurité.
L'appel restera ouvert jusqu'au 31 mars 2023 et les prix seront remis lors du salon EXPOBIOMASA, le 9 mai 2023.

L'appel restera ouvert jusqu'au 31 mars 2023 et les prix seront remis lors du salon EXPOBIOMASA, le 9 mai 2023.

Le double appel fait partie de l'ensemble des activités qui Expobiomasa se développe à partir de son engagement ferme envers la revitalisation du secteur et la reconnaissance des initiatives qui contribuent à favoriser son développement économique.

En outre, le prix de la meilleure pratique innovante fait partie du projet H2020 BRANCHES, promu en Espagne par AVEBIOM et CIRCE et le réseau d'échange de pratiques innovantes avec la biomasse échangebiom.

L'appel est ouvert à toute entreprise ou entité publique ou privée ayant apporté des innovations technologiques dans le domaine de la valorisation énergétique de la biomasse ou de sa transformation à d'autres fins dans le cadre de la bioéconomie.

Pour participer, les intéressés n'auront qu'à exprimer leur accord avec le règlement du concours et à remplir les informations demandées dans les délais impartis.

Visibilité pour toutes les innovations technologiques et pratiques innovantes

Toutes les candidatures qui concourent pour les prix seront compilées dans le dossier d'innovation Expobiomasa 2023 qui sera remis aux partenaires médias avec le salon précédent et qui sera publié dans www.expobiomasa.com pour assurer la plus grande visibilité des innovations. De plus, les candidatures qui concourent pour le prix de la meilleure pratique innovante seront également publiées sur le site Web www.intercambiom.org

Cet appel décernera un prix de l'Innovation Technologique doté de 2.000 500 €, deux deuxièmes prix dotés de XNUMX € chacun et un prix de la Meilleure Pratique Innovante consistant en une série d'actions de promotion pour faire connaître la pratique à travers des séminaires, publications et autres actions d'affichage.

Plus d'informations, bases de l'appel et formulaire de participation

www.expobiomasa.com/premio-innovacion

info@avebiom.org

(0034) 975 10 20 20

À propos d'Avebiom

L'Association espagnole de la biomasse (Avebiom), créée en 2004, rassemble les principaux acteurs du secteur de la bioénergie tout au long de la chaîne de valeur de la biomasse. Son objectif est de promouvoir le développement du secteur en Espagne et de contribuer à augmenter la consommation durable de biomasse à des fins énergétiques. AVEBIOM organise le salon professionnel EXPOBIOMASA depuis sa première édition en 2006.

www.avebiom.org

 

Les mesures entrent en vigueur à compter du 1er janvier 2023 et mobiliseront environ 10.000 XNUMX millions d'euros de ressources publiques qui seront utilisées principalement pour desservir les groupes les plus vulnérables à l'augmentation du prix des denrées alimentaires et autres produits de première nécessité et à la hausse du coût de l'énergie.

Les mesures entrent en vigueur à compter du 1er janvier 2023 et mobiliseront environ 10.000 XNUMX millions d'euros de ressources publiques qui seront utilisées principalement pour desservir les groupes les plus vulnérables à l'augmentation du prix des denrées alimentaires et autres produits de première nécessité et à la hausse du coût de l'énergie.

La première section de l'arrêté-loi royal fait référence aux mesures fiscales dans le domaine de l'énergie, citant dans son premier alinéa la réduction de la TVA sur les biocombustibles solides, ainsi que le gaz naturel :

"Étant donné que la situation générée par l'augmentation des prix du gaz naturel persiste, il est jugé opportun de prolonger, jusqu'au 31 décembre 2023, la réduction à 5% du taux d'imposition de la taxe sur la valeur ajoutée qui frappe toutes les composantes de la facturation des livraisons de gaz naturel, ainsi que des livraisons de briquettes ou « granulés » issus de la biomasse et du bois pour le bois de chauffage utilisé comme combustible dans les systèmes de chauffage, afin d'en réduire le montant ».

L'extension de la réduction de TVA de 21% à 5% pour les granulés, briquettes et bois de chauffage courant 2023 est une bonne nouvelle pour les consommateurs de biocarburants et pour le secteur des entreprises et de l'avis d'AVEBIOM cela devrait être une étape sans retour pour asseoir définitivement la mesure .

Alors que le rabais indifférencié sur le gaz peut décourager les économies d'énergie, une réduction définitive de la TVA sur tous les biocombustibles solides d'origine nationale - granulés, bois de chauffage et briquettes et autres tels que les noyaux d'olive, les copeaux et les coques de noix - accélérerait l'adoption d'une énergie renouvelable et durable et la technologie locale pour le chauffage.

Actualités publiées dans  AVEBIOM

Plus d'informations

Le décret-loi royal 20/2022, du 27 décembre, sur les mesures de réponse aux conséquences économiques et sociales de la guerre d'Ukraine et le soutien à la reconstruction de l'île de La Palma et à d'autres situations de vulnérabilité a été publié dans le BOE no. 311, du 28 décembre 2022.

https://www.boe.es/diario_boe/txt.php?id=BOE-A-2022-22685

Selon le rapport statistique sur le marché des granulés de bois pour l'année 2022 d'AVEBIOM, la production de granulés en Espagne a augmenté de 2021 % en 5, atteignant 641.710 2022 tonnes. Sur le point de terminer une autre année agitée dans le secteur, les prévisions de production pour 126.590 indiquent que 2021 20 tonnes de plus seront produites qu'en XNUMX, soit une augmentation de XNUMX %.

Selon le rapport statistique sur le marché des granulés de bois pour l'année 2022 de AVEBIOM, la production de pellets en Espagne a augmenté de 2021 % en 5, atteignant 641.710 2022 tonnes. Sur le point de terminer une autre année mouvementée dans le secteur, les prévisions de production pour 126.590 indiquent que 2021 20 tonnes de plus seront produites qu'en XNUMX, soit une augmentation de XNUMX %.

Cette augmentation de la production a été suffisante pour satisfaire la demande accrue de consommation intérieure sans problèmes majeurs et pour augmenter les exportations vers d'autres pays européens.

La majeure partie de la production nationale est déjà certifiée ENplus® prenant 87 % du marché ; pratiquement toutes les usines importantes produisent sous le régime de la qualité, mais chaque année de nouveaux distributeurs s'ajoutent, ce qui améliore la cohérence d'une offre de qualité au consommateur. Entre 2020 et décembre 2022, 2 nouvelles usines et 9 fournisseurs ont été certifiés, atteignant 100 certificats délivrés en Espagne.

Bien que le rapport statistique n'analyse pas les prix, Pablo Rodero, responsable de la certification en AVEBIOM et actuel président de l'European Pellet Council (EPC)souligne que « malgré la hausse notable du prix des pellets cette année, son coût énergétique (€/kWh) est toujours resté inférieur à celui de n'importe quelle énergie fossile ou de l'électricité. En Europe, un changement dans la tendance à la baisse est déjà évident dans les prix du pellet et aussi de l'éclat, qui commencera bientôt à être remarqué en Espagne également ».

En effet, depuis octobre la courbe des prix des granulés à usage domestique a commencé à se lisser et le prix moyen d'un sac de 15 kg fin novembre était de 7,79 €, permettant de le trouver à des prix plus bas.

RAPPORT 2022

L'Association espagnole de la biomasse, AVEBIOM, a décidé de décerner le prix « Fomenta la Bioenergía 2022 » au Conseil provincial de Badajoz pour reconnaître son soutien à 25 projets uniques dans des entités locales plus petites qui favorisent la transition vers une économie à faible émission de carbone et dont la source de l'énergie est la biomasse.

L'Association espagnole de la biomasse, AVEBIOM, a décidé de décerner le prix «Foster 2022 Bioenergy» au Conseil provincial de Badajoz de récompenser leur soutien à 25 projets uniques dans des entités locales plus petites qui favorisent la transition vers une économie bas carbone et dont la source d'énergie est la biomasse.

La cérémonie de remise des prix aura lieu le 9 mai 2023 à Valladolid, après l'ouverture du salon Expobiomasa.

25 installations avec chaudières biomasse dans le cadre du plan SMARTENERGIA

Améliorer la qualité de vie des citoyens et garantir le respect de l'environnement dans toutes les municipalités de la province sont les engagements de la Diputación de Badajoz qui se matérialisent dans le Plan ÉNERGIE INTELLIGENTE.

L'objectif de cette initiative est de structurer et de canaliser l'amélioration de l'efficacité énergétique et d'accroître le recours aux énergies renouvelables pour produire de l'électricité et les usages thermiques dans les bâtiments et les infrastructures publiques, en privilégiant notamment la petite production aux points de consommation proches.

Parmi les 88 actions dans les bâtiments menées dans le cadre du plan 2014-2020, 25 chaudières biomasse ont été installées, ce qui s'inscrit pleinement dans l'objectif de production d'énergie à petite échelle et à proximité des centres de consommation. Ces 25 nouvelles installations alimentent en énergie thermique renouvelable des piscines chauffées, des écoles, des résidences pour personnes âgées et deux petits réseaux de chaleur municipaux.

Douze prix pour douze promoteurs de la bioénergie

AVEBIOM reconnaît la contribution des entités ou personnes concernées au développement durable de la biomasse à des fins énergétiques depuis 2010.

Dans les éditions précédentes ont reçu le prix 'Fomenta la Bioenergía' el Mairie de Tarrasa (2010), IDAE (2011), le Agence de l'énergie de l'Andalousie (2012), le Junta de Castilla et Léon (2013), le Bureau du changement climatique du ministère de l'Agriculture et de l'Environnement (2014), le Xunta de Galicia (2015), la société anonyme Nasuvinsa-Navarra de la terre et du logement (2016), la Université de Valladolid (2017), le Give-Ciemat (2018), le Agence basque de l'énergie (2019), rakos chrétiens, Président de la WBA (2020) et des organisations FSC y PEFC (2021). 

 

www.avebiom.org

Le ministre de l'Environnement, du Logement et de l'Aménagement du Territoire, Juan Carlos Suárez-Quiñones, a visité l'état des travaux de la deuxième phase du réseau de chaleur durable de la zone industrielle de Villalonquéjar, à Burgos, géré par le Conseil, à travers Somacyl , qui servira de nouvelles industries.

Le ministre de l'Environnement, du Logement et de l'Aménagement du Territoire, Juan Carlos Suárez-Quiñones, a visité l'état des travaux de la deuxième phase du Réseau de Chaleur Durable du Zone industrielle de Villalonquéjar, à Burgos, géré par le Board, à travers Somacyl, qui servira de nouvelles industries. Cette extension comprend le réseau de chaleur proprement dit, une troisième chaudière biomasse au niveau de l'usine de production du réseau et l'installation d'un accumulateur d'énergie thermique intelligent, le tout pour un investissement global de 4.811.965 XNUMX XNUMX euros.

Somacyl, Société d'infrastructures publiques et d'environnement de la Junta de Castilla y León, sous tutelle du Ministère de l'Environnement, de l'Habitat et de l'Aménagement du Territoire, est propriétaire, gestionnaire et exploitant du Usine de trigénération de biomasse situé sur la rue Merindad de Ubierna dans la zone industrielle de Villalonquéjar, ce qui donne services énergétiques à l'usine L'Oréal depuis 2015, fournissant de l'eau chaude, de l'eau froide, de la vapeur et de l'électricité 100% renouvelable.

En 2019, Somacyl a agrandi sa centrale de production d'énergie renouvelable avec une deuxième chaudière à biomasse de grande puissance et a construit la première phase du réseau de chaleur durable de Villalonquéjar, prolongeant les canalisations de transport thermique le long d'une partie de la rue López Bravo, entre les routes Merindad de Ubierna et Montes Obarenes. .

Actuellement, six entreprises (L'Oréal, Ubisa, Edscha, Lennox, Incarsa et Maniplastic) sont connectés à ce centre de production renouvelable, qui sont alimentés par 35.000.000 14.000 9.000 kw/h/an utiles d'énergie verte, générés à partir de 2 XNUMX tonnes de copeaux forestiers des montagnes de la Communauté, et qui représentent une réduction des émissions de XNUMX XNUMX tonnes de COXNUMX par an.

A ce jour, l'investissement total réalisé par la Régie, à travers Somacyl, dans cette zone industrielle de Burgos dépasse les 16 millions d'euros. 

Le but de cette nouvelle action est l'expansion du réseau de chauffage de la zone industrielle de Villalonquéjar, appelée Phase 2, pour pouvoir desservir de nouvelles industries situées de l'autre côté de la rue López Bravo, entre Merindad de Ubierna jusqu'après la rue Merindad de Valdivielso. 

Projets d'efficacité énergétique en Castilla y León

Depuis plus d'une décennie, la Junta de Castilla y León développe projets d'efficacité énergétique et d'énergies renouvelables, via Somacyl. Les systèmes construits ont impliqué un investissement de 36 millions d'euros, parmi lesquels se distinguent le réseau de chauffage de l'Université de Valladolid et le réseau de chauffage industriel de la zone industrielle de Villalonquéjar à Burgos. Dans les années à venir, Somacyl prévoit d'investir près de 150 millions d'euros dans de nouveaux projets d'énergies renouvelables.

En outre, Somacyl participe à différentes entreprises qui ont développé des projets de production d'électricité à partir de biomasse dans la région, notamment la centrale de Cubillos del Sil, à León, avec un investissement de 120 millions d'euros, et la centrale de Garray, à Soria, avec un investissement de 50 millions d'euros.

Nouvelles complètes dans RETEMA : https://www.retema.es/actualidad/castilla-y-leon-destina-cerca-de-5-millones-las-obras-de-la-red-de-calor-sostenible-en

 

 

La Junta de Castilla y León, par l'intermédiaire de Somacyl, a soumissionné la rédaction du projet de construction et l'exécution des travaux pour la mise en œuvre de systèmes de stockage d'énergie thermique pour le réseau de chaleur de Ponferrada avec un budget de 3.094.305 XNUMX XNUMX euros et une période d'exécution totale de dix mois , le premier étant pour la rédaction du projet.

La Junta de Castilla y León, par l'intermédiaire de Somacyl, a soumissionné la rédaction du projet de construction et l'exécution des travaux pour la mise en œuvre de systèmes de stockage d'énergie thermique pour le réseau de chaleur de Ponferrada avec un budget de 3.094.305 2014 2020 euros et une période d'exécution totale de dix mois , le premier étant pour la rédaction du projet. L'action est financée par le Feder Operational Program XNUMX-XNUMX, une initiative React-UE.

L'objectif de l'action est l'installation d'un système d'énergie thermique sous forme d'eau chaude, avec un réservoir d'un volume de 3.500 79.000 mètres cubes. La capacité de stockage thermique du système est de 1,53 2 kWh utiles, tandis que la capacité annuelle supplémentaire de remplacement des énergies fossiles par des énergies renouvelables thermiques est de 5.212 ktep/an. Enfin, la réduction annuelle des émissions de COXNUMX est de XNUMX XNUMX tonnes par an, selon les données fournies par l'Office.

Avec l'incorporation de ces systèmes, les centrales d'énergie renouvelable sont capables de générer de l'énergie thermique la nuit qui s'accumule pour pouvoir être consommée pendant la journée, pendant laquelle les bâtiments demandent plus de chaleur. Par conséquent, beaucoup plus de bâtiments peuvent recevoir de l'énergie verte du réseau sans avoir besoin d'installer plus de chaudières à biomasse à l'usine, simplement en augmentant les heures de fonctionnement des chaudières existantes.

https://www.elbierzodigital.com/junta-sistema-acumulacion-energia-red-calor-ponferrada/471130

Le 29 novembre, la "Journée de la bioénergie 2022" a été célébrée en Espagne, quatre jours plus tôt que l'année dernière.

Le 29 novembre, la "Journée de la bioénergie 2022" a été célébrée en Espagne, quatre jours plus tôt que l'année dernière.

Javier Díaz, président de l'Association espagnole de la biomasse, souligne les progrès réalisés en 2022 par l'Espagne, qui a réussi à avancer la célébration de sa Journée de la bioénergie au 29 novembre, quatre jours plus tôt que l'année dernière : « la biomasse a augmenté sa contribution à la mix énergétique espagnol de 1% et contribue déjà à 9% de toute l'énergie que nous consommons, ce qui montre que nous continuons à consolider une croissance soutenue et durable. Le rôle de la bioénergie dans la transition énergétique de notre pays est fondamental et, surtout, quand on parle de sécurité énergétique ».

La bioénergie est un fournisseur clé d'énergie renouvelable dans l'Union européenne

L'UE27 a également avancé cette année la célébration de la Journée européenne de la bioénergie au 8 novembre. A partir du 9 octobre 2022 et jusqu'à la fin de l'année, les énergies renouvelables fourniront 84 jours d'énergie propre, dont la bioénergie assurerait 52 jours.

En 2021, la bioénergie représentait 57 % de toutes les énergies renouvelables et 14 % de l'énergie totale consommée dans l'UE27. Dans le secteur du chauffage renouvelable, sa contribution est encore plus importante puisqu'elle représente plus de 90 % de l'énergie propre totale utilisée dans ce domaine.

Et sa pénétration continue d'augmenter dans tous les pays et régions les plus froids, comme le nord et le centre de l'Espagne, grâce à des réseaux de chauffage à la biomasse efficaces -qui comptent déjà près de 500 installations dans notre pays- et grâce à l'extraordinaire augmentation du nombre d'installations de poêles à granulés, dont la part de marché a augmenté de plus de 40 % l'an dernier en Espagne et le parc dépasse déjà les 512.000 XNUMX unités installées.

Dans l'UE, la région de la Baltique est un leader dans le développement de la bioénergie et profite de ses avantages : l'Estonie et la Lettonie ont été les premiers États à célébrer leurs journées nationales de la bioénergie (les deux pourraient être approvisionnés uniquement en bioénergie pendant près de 5 mois (144 jours chacun), suivi de la Suède et de la Finlande avec 140 jours chacun.

De la ferme à la forêt : la bioénergie durable pour assurer la sécurité énergétique

Bioenergy Europe, précurseur de la campagne depuis 2017, encourage chaque association nationale de bioénergie de l'UE à célébrer la journée nationale de la bioénergie dans leur pays respectif dans le but de montrer l'importance du secteur et de partager les connaissances avec les citoyens sur les différentes matières premières utilisées pour générer de la bioénergie et les processus pour y parvenir.

Ainsi, cette année, la campagne a pour slogan « De la ferme à la forêt : la bioénergie durable pour garantir la sécurité énergétique » et présente des exemples dans chaque pays, des projets dans lesquels l'agrobiomasse ou le biométhane remplacent le gaz fossile, aux initiatives innovantes telles que la chaleur urbaine réseaux avec biomasse et captage et stockage du carbone.

L'Espagne présente comme une success story l'usine de biogaz gérée par Axpo sur la ferme familiale Torre Santamaría, à Lérida, qui transforme le fumier généré par ses vaches et tous ses déchets agroalimentaires en biométhane pour une injection directe dans le réseau de gaz.

Javier Díaz conclut par un message d'optimisme et de confiance pour les consommateurs : "la biomasse sera avec nous pour longtemps, nous garantissant un confort à des coûts qui se stabiliseront bientôt et seront aussi compétitifs qu'ils l'ont été au cours des 15 dernières années".

source: AVEBIOM

Informations sur la campagne de la Journée européenne de la bioénergie https://europeanbioenergyday.eu/success-stories-2/

 

Le nouvel analyseur de combustion testo 300 Longlife "NEXT LEVEL" et la nouvelle gamme de détecteurs de fuites testo 316 qui optimisent rapidement et facilement le degré d'efficacité des installations et des installations. Grâce à une meilleure combustion et à la prévention des fuites de gaz, il est possible d'économiser de l'énergie et des coûts. Un sujet d'autant plus important que les prix des matières premières sont très élevés !
Les forêts européennes subissent une pression croissante due à la hausse des températures, provoquant davantage d'incendies de forêt, de ravageurs et de maladies qui menacent leur capacité à stocker le dioxyde de carbone et à préserver la biodiversité.

Les forêts européennes subissent une pression croissante de hausse des températures, provoquant davantage d'incendies de forêt, de ravageurs et de maladies qui menacent leur capacité à stocker le dioxyde de carbone et à préserver la biodiversité.

La lettre, adressé aux présidents des trois principales institutions de l'UE : la Commission européenne, le Conseil européen et le Parlement européen appelle à une « gestion intelligente des forêts face au climat » pour renforcer la résilience et la capacité des forêts européennes à produire du bois et à générer du carbone simultanément.

Et c'est que certains groupes environnementaux continuent de prôner la limitation de la quantité de biomasse ligneuse utilisée dans la production d'électricité, et dans les institutions européennes, les trois plus grands groupes politiques du Parlement européen ont soutenu leurs propositions visant à exclure la production d'électricité à partir de la biomasse de les objectifs de l'UE en matière d'énergies renouvelables. Selon Bioénergie Europe seulement 12% de la biomasse utilisée pour produire de l'énergie en Europe est utilisée pour produire de l'électricité, et tout n'est pas d'origine ligneuse, une grande partie provient de sous-produits de l'industrie du papier, du recyclage ou du pétrole, par exemple.

Ces groupes écologistes qui disent que la combustion du bois entraîne la déforestation, détruit les habitats naturels et sape les forêts qui agissent comme des puits de carbone dans la lutte contre le changement climatique. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité sur le territoire européen : il n'y a pas de déforestation, l'utilisation des ressources forestières maintient et améliore les habitats naturels et la gestion forestière fonctionne en améliorant la capacité des puits à fixer de plus en plus de carbone.

En fait, la lettre de plus de 550 scientifiques remet en question ces revendications écologiques pour le territoire européen et affirme que l'utilisation et l'entretien continus des forêts, et non la protection générale, sont cruciaux pour garantir la persistance des forêts en Europe. Une utilisation du bois et de la biomasse destinés au marché européen garantit la pérennité de nos forêts à long terme en réduisant l'importation internationale de bois et de combustibles en provenance de pays tiers. Sans extraction de la biomasse pour les centrales électriques, qui est généralement la fraction de bois sans autre utilisation commerciale comme les branches, les cimes, les racines ou les arbres tordus, la gestion durable des forêts ralentit, provoquant l'arrêt de la croissance des forêts, augmentant le risque d'incendies, de maladies et les ravageurs et les puits de carbone finissent par tendre vers zéro.

https://www.euractiv.com/section/biomass/news/scientists-call-for-climate-smart-forestry-in-face-of-global-warming/

L'Association des entreprises de réseaux de chaleur et de froid (ADHAC) vient de publier le Recensement des réseaux de chaleur et de froid de 2022. Ce recensement ajoute 20 nouveaux réseaux de chaleur, atteignant un total de 516 réseaux de chaleur et de froid opérant en Espagne.

L'Association of Heat and Cold Network Companies (ADHAC) vient tout juste de publier le Recensement des réseaux de chaleur et de froid de 2022. Ce recensement ajoute 20 nouveaux réseaux de chauffage, atteignant un total de 516 réseaux de chauffage et de refroidissement fonctionnant en Espagne.

Sur les 20 nouveaux réseaux de chaleur, 19 utilisent la biomasse comme source d'énergie et l'autre utilise l'énergie géothermique, à Langreo (Asturies). De manière générale, sur l'ensemble des réseaux de chauffage et de refroidissement qui fonctionnent en Espagne : 71 % utilisent uniquement la biomasse comme source d'énergie et 7 % utilisent la biomasse et d'autres sources d'énergie comme support.

Par Communautés autonomes, la Catalogne se distingue de tous les autres réseaux avec 14 réseaux, suivie de Castilla y León et du Pays basque avec deux et de la Galice avec un. En fait, seulement dans la province de Barcelone ont été construits cette année 11 des 20 start-ups.

Actuellement, de nombreux nouveaux réseaux sont planifiés et construits. Le secteur espère que l'aide publiée par le gouvernement espagnol et les communautés autonomes encouragera ce système de chauffage, qui présente de grands avantages pour le décarburation de l'énergie et la lutte contre le changement climatique, la réduction de la pollution de l'air dans les villes en remplaçant des milliers de radiateurs individuels et en réduisant considérablement les coûts de chauffage des consommateurs et des clients.

L'ADHAC collabore régulièrement à la promotion d'Expobiomasa depuis 2014 et publie annuellement le recensement des réseaux de chaleur et de froid. Vous pouvez trouver dans le lien suivant les recensements et présentations des dernières années.

source: https://www.adhac.es/asociacion.php?t=census&k=Censo%20de%20redes&i=10