Le secteur de la biomasse continue de travailler pour apporter de l'énergie à la population

Images de granulés de biomasse
De l'Association espagnole de la biomasse (AVEBIOM) et de l'Association espagnole des entreprises de production de granulés de bois (APROPELLETS), nous signalons que les professionnels de la bioénergie continuent de travailler pour garantir l'approvisionnement en énergie propre

Hier 29 mars à 11h30, j'ai publié le RD Loi 10 / 2020 entrée en vigueur aujourd'hui 30 mars, par laquelle le gouvernement intensifie les mesures de confinement liées à la crise du COVID-19, limitant les activités de travail à l'essentiel.

Nous sommes conscients que la liste est discutée depuis longtemps et a changé de format tout au long du week-end jusqu'à sa version définitive, dans laquelle, enfin, il n'y a pas de liste CNAE des activités jugées essentielles.

Bioénergie: un service de base

Bien que la nouvelle norme ne mentionne pas expressément les biocarburants ou l'énergie thermique qui est générée avec eux, il est évident qu'ils constituent un service de nécessité de base comme indiqué au point 2 de l'annexe de la loi RD 10/2020 et comme le montre le libellé incomplet de l'article 17 du RD 463/2020.

Ainsi, En tant que représentants d'entreprises et de professionnels en charge de l'approvisionnement en énergie à partir de la biomasse, nous garantissons qu'ils continueront à travailler pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et la chaleur de process. aux populations confinées et aux services publics (hôpitaux, maisons de retraite, ...) et aux industries essentielles (agroalimentaire, électricité, pharmaceutique, ...) qui utilisent des biocarburants.

APROPELLETS et AVEBIOM, les principales associations du secteur de la biomasse, Nous réitérons notre engagement et celui des entreprises associées à poursuivre la fabrication et la fourniture de biocarburants et les tâches complémentaires (transport, réparation de chaudières, etc.) afin de maintenir l'approvisionnement en chaleur ou en électricité de tous les utilisateurs. Nous demandons au gouvernement d'inclure expressément les biocarburants dans les arrêtés royaux afin d'éviter toute confusion et tout problème pour les utilisateurs finaux.

Décret royal 463 / 2020, du 14 mars, déclarant l'état d'alarme pour la gestion de la situation de crise sanitaire causée par COVID-19.

Article 17. Garantie d'approvisionnement en énergie électrique, produits dérivés du pétrole et du gaz naturel.

Les autorités compétentes déléguées peuvent adopter les mesures nécessaires pour garantir l'approvisionnement en électricité, produits pétroliers et gaz naturel, conformément aux dispositions de l'article 7 de la loi 24/2013 du 26 décembre, du secteur de l'électricité et aux articles 49 et 101 de la loi 34/1998 du 7 octobre sur le secteur des hydrocarbures.

 Décret-loi royal 10 / 2020, du 29 mars, qui réglemente un congé payé récupérable pour les salariés qui ne fournissent pas de services essentiels, afin de réduire la mobilité de la population dans le cadre de la lutte contre le COVID-19

ANNEXE. La rémunération versée régie par le présent décret-loi royal ne fera pas l'objet d'application aux salariés suivants:

Point 2. Ceux qui travaillent dans les activités qui participent à la chaîne d'approvisionnement du marché et dans le fonctionnement des services des centres de production de biens et services de base, y compris la nourriture, les boissons, l'alimentation animale, les produits d'hygiène, les médicaments, les produits sanitaires ou tout produit nécessaire à la protection de la santé, permettant sa distribution de l'origine à la destination finale.

 

Communiqué de presse:   APROPELLETS y AVEBIOM 16 mars 2020